Salle de presse: Auto

À l’approche de la saison la plus dangereuse sur la route, Allstate du Canada publie son Étude sur la conduite prudente, qui révèle que le nombre de collisions continue d’augmenter.

En ce qui concerne le partage de la route, l’étude montre que les collisions les plus graves touchent davantage les piétons et cyclistes.

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

MARKHAM, le 22 novembre 2017. – Malgré des améliorations dans certaines régions, la récente Étude sur la conduite prudente d’Allstate du Canada révèle que la fréquence des collisions continue d’augmenter au pays : une hausse globale de 2,5 % depuis la dernière étude réalisée par l’assureur. L’étude 2017 révèle également que le type de collision le plus grave est celui impliquant des piétons ou des cyclistes, suivi par les collisions frontales.  

La 9eédition de l’Étude sur la conduite prudente, publiée aujourd’hui, analyse les données sur les collisions déclarées par des clients d’Allstate du Canada en Alberta, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et en Ontario et classe les villes par fréquence des collisions. Des 93 villes prises en compte dans l’étude 2017, c’est Hanmer dans le nord de l’Ontario qui est la plus sécuritaire au Canada avec un taux de fréquence des collisions de 3,65 %. Et pour la troisième année consécutive, Halifax, en Nouvelle-Écosse, termine dernière avec un taux de 7,90 %.

« Il est certes encourageant de constater une baisse du taux de fréquence des collisions dans certaines régions du pays. Toutefois, la fréquence globale des collisions est à la hausse, ce que nous jugeons d’autant plus troublant que les collisions les plus graves impliquent des cyclistes ou des piétons », déclare David MacInnis, PhD, vice-président, gestion des produits à Allstate du Canada, compagnie d’assurance. « Ces résultats montrent qu’il y a encore fort à faire pour réduire le nombre d’accidents, en particulier à l’approche de la saison la plus dangereuse sur la route ».

Aux diffuseurs : Vous trouverez plus loin des conseils sur la conduite prudente. Pour consulter le classement de votre communauté dans l’Étude sur la conduite prudente 2017 d’Allstate du Canada, cliquez ici.

Faits saillants de l’Étude sur la conduite prudente 2017

On constate que l’Ontario semble être la principale responsable de la hausse globale de la fréquence des collisions au pays.

Et bien que ce soit Halifax qui, une fois de plus, enregistre le taux de fréquence des collisions le plus élevé de toutes les communautés analysées, la Nouvelle-Écosse s’est dans son ensemble considérablement améliorée avec une baisse de 4,1 %.

La fréquence des collisions a également diminué en Alberta par rapport à l’étude précédente (baisse de 5,7 %). Et c’est le Nouveau-Brunswick qui enregistre la fréquence la plus basse, en plus d’avoir enregistré une belle diminution, soit de 6,5 %.

Les collisions les plus graves impliquent des piétons ou cyclistes

En plus de répertorier la fréquence des collisions, l’Étude sur la conduite prudente détermine également les types de collisions les plus fréquents et les plus graves au pays. Les données nationales d’Allstate indiquent que les types de réclamations collisions les plus graves impliquent des piétons ou des cyclistes. En Alberta, au Nouveau-Brunswick et en Ontario, ce sont les collisions frontales entre au moins deux véhicules qui arrivent au deuxième rang des accidents les plus graves, alors qu’en Nouvelle-Écosse, ce sont les collisions aux virages ou aux intersections. 

« Force est de constater que les collisions touchant des piétons ou des cyclistes se produisent trop souvent dans de nombreuses communautés au Canada, déclare David MacInnis. Notre étude montre la nécessité d’établir un dialogue sur les moyens à prendre pour réduire la fréquence de ces collisions et améliorer la sécurité de tous les usagers de la route, qu’ils soient au volant, à vélo ou à pied ».

Résultats régionaux

Ontario

Bien que le nombre de collisions ne soit pas le plus élevé en Ontario, cette province est la seule qui enregistre une hausse globale de son taux de fréquence (4,7 % depuis la dernière étude). C’est dans la communauté urbaine de Toronto et dans le centre de l’Ontario que les taux ont le plus augmenté (8,5 % et 5,5 % respectivement).

Les cinq communautés ayant enregistré la plus forte hausse du taux de fréquence des collisions se situent dans le sud, le centre et l’est de l’Ontario. À l’inverse, le nord de l’Ontario enregistre une baisse de 5,1 %, surtout grâce aux résultats de Hanmer, la ville la plus sécuritaire au Canada, et de Garson, qui connaît la plus forte baisse (-37 %).

Depuis les cinq dernières années, le jour où se produit le plus grand nombre d’accidents en Ontario est le 12 février.

Alberta

L’Alberta, la deuxième province la plus sécuritaire avec un taux de fréquence des collisions de 5,5 %, a diminué ce taux de 5,7 % depuis la dernière étude. De plus, d’après les données de réclamations d’Allstate, sur les 93 villes prises en compte dans l’étude, l’Alberta compte trois des cinq villes les plus sécuritaires au pays (Spruce Grove, au 2e rang; Lethbridge, au 4e rang; Medicine Hat, au 5e rang). Les villes les moins sécuritaires de cette province sont Edmonton (65e rang) et Red Deer (62e rang).

En Alberta, c’est le 24 décembre (la veille de Noël) que se produit le plus grand nombre de collisions depuis les cinq dernières années. Les collisions impliquant des voitures stationnées représentent le type d’accident le plus fréquent, suivi des collisions arrière.

Nouvelle-Écosse

Bien que la Nouvelle-Écosse ait amélioré la fréquence de ses collisions (diminution de 4,1 %), c’est encore Halifax qui termine dernière au classement des communautés canadiennes, avec un taux de 7,9 % (celui de l’avant-dernière ville au classement, Ajax en Ontario, est de 7,4 %).

En Nouvelle-Écosse, ce sont les collisions impliquant des piétons ou cyclistes qui viennent en tête des accidents les plus graves. Cette province est la seule où le deuxième type de collisions le plus grave est celui aux virages ou aux intersections. Les collisions avec des voitures stationnées représentent le type d’accident le plus fréquent, suivi des collisions arrière. Dans cette province, c’est le 13 février que se produit le plus grand nombre de collisions depuis les cinq dernières années.

Nouveau-Brunswick

Une fois de plus, le Nouveau-Brunswick est la province la plus sécuritaire avec un taux de fréquence des collisions de 5,0 % – une baisse de 6,5 % depuis la dernière étude. La ville la plus sécuritaire est Riverview (23e sur 93), alors que Moncton se classe 59e rang.

Les collisions impliquant des voitures stationnées représentent le type d’accident le plus fréquent, suivi des collisions aux virages ou aux intersections. C’est le 17 février que se produit le plus grand nombre de collisions depuis les cinq dernières années au Nouveau-Brunswick.

« Allstate du Canada réalise cette étude chaque année pour sensibiliser la population canadienne à la prudence au volant et améliorer la sécurité des routes et des communautés, affirme David MacInnis. Bien que l’étude ne puisse que brosser le portrait des données antérieures, nous croyons qu’il est essentiel de diffuser les tendances observées si nous voulons réussir à faire changer les choses ».

Des conseils pour être en sécurité sur la route

On peut éviter de nombreuses collisions en redoublant d’attention au volant et en adoptant des habitudes de conduite prudentes. Voici quelques conseils pour partager la route en toute sécurité.

  • Demeurez stationné jusqu’à ce que vous soyez prêt à partir. Ajustez votre siège, puis vos rétroviseurs et veillez à ce que vos passagers aient bouclé leur ceinture avant de démarrer.
  • Soyez conscient des distractions au volant. Il n’y a pas que le téléphone qui constitue une distraction. Il vaut mieux également éviter de manger, de boire, de se coiffer, de se maquiller, de lire une carte routière, de changer de disque compact ou de poste de radio et autres, même dans un embouteillage, à un feu rouge ou sur l’autoroute.
  • Faites attention aux autres sur la route. Il faut toujours partager la route de manière sécuritaire, surtout en présence de cyclistes et de piétons. Redoublez de prudence dans les zones ou aux intersections fortement achalandées.
  • Baissez le volume. Il est difficile de se concentrer lorsque la musique est à plein volume ou que vos passagers utilisent des appareils de divertissement. Demandez-leur de maintenir le volume de leurs appareils à un niveau qui vous permet d’entendre ce qui se passe à l’extérieur de la voiture ou d’utiliser un casque d’écoute.
  • Laissez aux passagers l’usage d’un casque d’écoute. Le casque d’écoute est certes très approprié pour les passagers, mais il est fortement déconseillé derrière le volant, car il empêche le conducteur d’entendre les bruits à l’extérieur de la voiture et devient une source de distraction.
  • Investissez dans des pneus d’hiver. Il vous faut des pneus d’hiver pour conduire en toute sécurité durant la saison froide. Dans certaines régions, ils sont obligatoires pendant une période déterminée. Les pneus d’hiver adhèrent mieux à la route par temps froid et lorsque la chaussée est enneigée, ce qui permet de mieux contrôler son véhicule.
  • Ne conduisez pas avec des facultés affaiblies. Si vous sortez et avez l’intention de consommer de l’alcool, prévoyez un autre moyen pour rentrer à la maison. Utilisez le taxi ou le transport en commun, ou demeurez chez un ami. Et ne laissez pas un proche prendre le volant si ses facultés sont affaiblies.

Pour obtenir d’autres conseils sur la conduite prudente, consultez le blogue EN BONNES MAINS à goodhandsadvice.ca (en anglais).

Cliquez ici pour obtenir les résultats détaillés ainsi que le classement des villes les plus sécuritaires par communautés et régions.

Cliquez ici pour consulter une infographie résumant les principaux résultats de l’étude.
 
Au sujet de l’étude

Allstate du Canada a réalisé une analyse approfondie des données sur les réclamations et sur la fréquence des collisions de ses clients vivant en Alberta, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et en Ontario afin d’établir un classement de villes en fonction de la fréquence des collisions. L’étude s’étend sur 24 mois, du 1er juillet 2015 au 30 juin 2017. On y présente également une comparaison par rapport aux données de l’étude antérieure qui s’étendait du 1er juillet 2013 au 30 juin 2015. La fréquence des collisions désigne le pourcentage de véhicules assurés par Allstate du Canada qui ont été impliqués dans une collision ayant donné lieu à une réclamation.

Pour que les résultats donnent une image réaliste de la situation sur la route, seules les villes où Allstate assurait un minimum de 1 500 voitures durant les 24 mois de l’étude ont été prises en compte. La toute première Étude sur la conduite prudente d’Allstate a été réalisée en 2007 et portait alors uniquement sur les données de l’Ontario. Depuis, l’entreprise en a élargi la portée de manière à inclure des localités de l’Alberta, du Québec, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Dans cette édition, un total de 93 villes ont été étudiées en Alberta, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

Les données utilisées ne portaient que sur les réclamations avec indemnisation. Les réclamations faites pour les risques comme les effractions ou le vandalisme n’ont pas été comptabilisées. L’étude a porté sur des périodes de deux ans de manière à constituer un échantillon suffisamment vaste pour que l’analyse soit significative. Le classement tient compte de la fréquence des collisions et non de leur gravité. Les données sur les collisions ont été associées à l’adresse d’immatriculation du véhicule. Aucun renseignement personnel sur les clients d’Allstate n’a été examiné dans le cadre de l’étude.

À propos d’Allstate du Canada, compagnie d’assurance

Allstate du Canada, compagnie d’assurance est un chef de file parmi les producteurs et les distributeurs de produits d’assurances auto et habitation (y compris l’assurance télématique) au service des Canadiens depuis 1953. Nous mettons tout en œuvre pour que non seulement nos clients, mais aussi nos employés soient en bonnes mainsMD, comme en fait foi notre présence au palmarès des Employeurs de choix au Canada pour une sixième année de suite. Allstate du Canada est une entreprise socialement responsable qui soutient de nombreux organismes sans but lucratif, notamment Les mères contre l’alcool au volant (MADD Canada), Centraide et Jeunes entreprises. Pour en savoir plus sur Allstate du Canada, visitez le www.allstate.ca. Pour d’autres conseils de sécurité, consultez l’infocentre.

-30-

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec :

Anna Weigt-Bienzle
Spécialiste principale en communications
Allstate du Canada, compagnie d’assurance
Tél. : 905-475-4527  
Courriel : aweigtbienzle@allstate.ca

Aucun résultat