Bienvenue à notre salle de presse!

La fin de semaine approche. On ralentit! Les données d’Allstate du Canada révèlent que les collisions sont plus fréquentes le vendredi

Réduction de 5,3 % du taux de collisions dans l’ensemble du pays

TORONTO, le 27 novembre 2013. – Allstate du Canada, compagnie d’assurance, a publié aujourd’hui les résultats de sa cinquième Étude sur la conduite prudente, qui se penche sur la fréquence des réclamations collision des clients d’Allstate du Canada en Alberta, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et en Ontario. Les résultats de l’étude révèlent que près du tiers des collisions automobiles ont lieu les jeudis (16 %) et les vendredis (17 %). Le jour où l’on enregistre le moins de collisions est le dimanche (9,8 %).


L’étude d’Allstate du Canada montre également que les routes du Canada sont en général un peu plus sûres qu’elles ne l’étaient il y a deux ans. On constate en effet une baisse du taux des réclamations collision des clients d’Allstate du Canada de 5,3 % pour la période du 1er juillet 2011 au 30 juin 2013 par rapport aux 24 mois précédents. Les résultats détaillés de l’étude sont disponibles ici.


« Nous sommes heureux de constater que la fréquence des collisions diminue dans l’ensemble du pays et nous espérons que cette tendance se poursuivra dans les prochaines années, déclare Saskia Matheson, porte-parole d’Allstate du Canada. Bon nombre de collisions automobiles peuvent être évitées. C’est pourquoi il est important pour Allstate du Canada de continuer d’inviter la population à la prudence au volant. »


Mme Matheson indique que la fréquence des collisions est peut-être plus élevée les jeudis et les vendredis en raison de la circulation accrue que l’on constate sur la route. « Cette situation peut être attribuable au fait que les jeudis et les vendredis sont à la fois des journées de déplacement au travail et de sorties. Les autres jours de la semaine sont soit des journées de déplacement au travail, soit des journées de sorties, mais habituellement pas les deux. » Mme Matheson explique aussi que la fatigue du conducteur à la fin de la semaine peut constituer un autre facteur d’accident.


Si l’on compare la fréquence des collisions des 50 communautés étudiées, on constate que Medicine Hat, en Alberta, enregistre le meilleur taux de collisions au Canada. Il s’agit également de la ville qui présente le taux le plus amélioré. En effet, son taux est passé de 5,45 % en 2009-2011 à 2,93 % en 2011-2013, soit une diminution de 46,17 %.


Après Medicine Hat, les quatre communautés où on enregistre les baisses les plus importantes du taux de collisions sont Spruce Grove en Alberta (diminution de 30,31 %), Brampton en Ontario (diminution de 25,10 %), Saint John au Nouveau-Brunswick (diminution de 20,91 %) et Cornwall en Ontario (diminution de 18,43 %).

Par ailleurs, les cinq communautés où le taux de collisions a le plus augmenté se situent toutes en Ontario. Il s’agit de Milton (augmentation de 21,51 %), Kingston (augmentation de 17,12 %), Georgetown (augmentation de 10,21 %), Hamilton (augmentation de 8,87 %) et Kitchener (8,66 %).


« Depuis cinq ans, nous réalisons cette étude pour instaurer un dialogue sur les habitudes de conduite et pour améliorer la sécurité des routes et des communautés, affirme Mme Matheson. Il est vrai que nous nous penchons uniquement sur nos propres données. Toutefois, nous croyons sincèrement qu’il est essentiel de parler des différentes tendances observées, surtout que les données visent plus de soixante villes canadiennes. »


Les résidants de la Nouvelle-Écosse seront heureux d’apprendre que leur province est celle qui enregistre le taux de collisions le plus faible avec 4,45 %. Cependant, l’étude montre que le taux de fréquence a diminué pour toutes les provinces au cours de la période de 24 mois, sauf en Nouvelle-Écosse, où il a augmenté de 1,8 %. Le Nouveau-Brunswick arrive en deuxième position dans le classement, avec un taux de fréquence de 4,73 %. Il est suivi par l’Ontario (4,99 %) et l’Alberta (5,20 %).

 

 


Résultats de l’Étude sur la conduite prudente 2013 par région

ALBERTA

  • Voici les sept villes albertaines comprises dans l’étude, selon l’ordre croissant du taux de collisions : Medicine Hat (2,93 %), Spruce Grove (3,75 %), Lethbridge (4,06 %), Sherwood Park (4,68 %), St. Albert (4,75 %), Calgary (5,72 %) et Edmonton (5,84 %).


ONTAR
IO

  • Sept des dix communautés qui sont comprises dans l’étude et qui ont enregistré le taux de collisions le plus faible se situent en Ontario : Sarnia (3,50 %) en 2e position, Sault Ste. Marie (4,14 %) en 5e position, le Grand Sudbury (4,15 %) en 6e position, St. Catharines (4,19 %) en 7e position, Cornwall (4,25 %) en 8e position, Peterborough (4,29 %) en 9e position et Thunder Bay (4,30 %) en 10e position.

MARITIMES

 

  • Parmi les communautés des Maritimes comprises dans l’étude, Dartmouth a enregistré le taux de collisions le plus faible (4,34 %) et a obtenu le meilleur classement, soit la 11e position. Elle est suivie de Lower Sackville (4,40 %) en 12e position, Riverview (4,45 %) en 13e position, Saint John (5,04 %) en 28e position, Fredericton (5,18 %) en 30e position, Moncton (5,34 %) en 33e position et Halifax (5,47 %) en 35e position.

 

L’étude portait sur les données de réclamations émanant de 50 villes canadiennes comprises dans quatre provinces où Allstate du Canada offre de l’assurance, à savoir en Alberta, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et en Ontario.

Pour obtenir les résultats détaillés de l’étude par ville et par région, visitez le site
http://bit.ly/SafeDrivingFR.

Remarque : Allstate du Canada a également publié une étude portant sur la fréquence des réclamations collision de ses clients au Québec. Pour en savoir plus, cliquez ici.


Méthodologie utilisée dans l’étude
Allstate du Canada a réalisé une analyse approfondie des données sur les réclamations et sur la fréquence des collisions des clients de l’entreprise afin d’établir le classement des villes en fonction de la prudence au volant des gens qui y vivent. Les données étudiées couvrent une période de 24 mois, soit du 1er juillet 2011 au 30 juin 2013, et elles ont été comparées à celles de la période du 1er juillet 2009 au 30 juin 2011.


Pour que les résultats donnent une image réaliste de la situation sur la route, seules les villes où Allstate assurait un minimum de 1 500 voitures durant la période de 24 mois de l’étude ont été prises en compte. Cette année, 50 villes situées dans des provinces où Allstate du Canada offre de l’assurance ont été incluses. Il s’agit de l’Alberta, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’Ontario.


Les réclamations pour des accidents qui ne sont pas une collision ou un renversement (effraction ou vandalisme, par exemple) n’ont pas été comptabilisées. L’étude a porté sur des périodes de deux ans de manière à constituer un échantillon suffisamment vaste pour que l’analyse soit significative. Le classement tient compte de la fréquence des collisions et non de leur gravité. Les données sur les collisions ont été associées à l’adresse d’immatriculation du véhicule.


À propos d’Allstate du Canada, compagnie d’assurance
Allstate du Canada, compagnie d’assurance est un chef de file parmi les producteurs et les distributeurs de produits d’assurances auto et habitation. La société a été récemment inscrite pour une deuxième année de suite au palmarès des Employeurs de choix au Canada d’Aon Hewitt. Le réseau en bonnes mainsMD permet aux consommateurs de joindre Allstate par l’intermédiaire d’une de ses 82 agences présentes dans les communautés, de son site Internet à l’adresse
www.allstate.ca ou de son Centre du service à la clientèle au 1-800-allstate. Allstate du Canada est une entreprise socialement responsable qui soutient de nombreux organismes sans but lucratif, notamment MADD Canada (Les mères contre l’alcool au volant), Échec au crime, Centraide et Jeunes entreprises. Pour en savoir plus sur Allstate du Canada, visitez le www.allstate.ca.


-30-



Pour avoir plus de renseignements sur le sujet, pour planifier une entrevue avec Saskia Matheson, porte-parole officielle d’Allstate du Canada, ou encore pour parler à un porte-parole régional d’Allstate, veuillez communiquez avec :


Jennifer Fox
Thornley Fallis Communications
Téléphone : 416-515-7517, poste 350
Courriel :
fox@thornleyfallis.ca


Katie Charbonneau
Thornley Fallis Communications
Téléphone : 416-515-7517, poste 328
Courriel :
charbonneau@thornleyfallis.ca

Aucun résultat