Temps violent et préparation aux situations d'urgence

Avertissement à la veille des Fêtes : les données d’Allstate du Canada révèlent que les collisions sont plus fréquentes en décembre sur les routes canadiennes

Une étude de l’assureur établit le classement des communautés où les conducteurs font preuve de plus de prudence

TORONTO, le 2 décembre 2014. – Allstate du Canada, compagnie d’assurance, a publié aujourd’hui les résultats de son Étude sur la conduite prudente, qui se penche annuellement sur la fréquence des réclamations collision des clients de l’entreprise en Alberta, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et en Ontario. Selon cette étude, les jours précédant Noël sont ceux où le nombre de réclamations collision est le plus élevé pendant la période des Fêtes. Il s’agit plus précisément du 21 décembre (3 150), du 23 décembre (3 108) et du 22 décembre (3 082). Les journées durant lesquelles ce nombre est le plus faible sont le 25 décembre (1 095) et le 1er janvier (1 414).


« À la fin décembre, de très nombreuses personnes se rendent à des célébrations, effectuent des sorties ou encore finalisent leur magasinage des Fêtes, indique Ryan Michel, vice-président principal et chef de la gestion des risques à Allstate du Canada. Le nombre de conducteurs sur la route augmente, et il se peut qu’ils soient plus distraits qu’à l’ordinaire. Nous avons tous beaucoup à faire durant cette période, mais il est important de nous rappeler que les conditions routières sont alors souvent imprévisibles en raison de l’hiver. La prudence, l’attention et la patience sont de mise en tout temps lorsqu’on prend le volant. »


« Allstate réalise cette étude pour instaurer un dialogue sur les habitudes de conduite et pour améliorer la sécurité des routes et des communautés, affirme M. Michel. Il est vrai que le portrait dressé ne se fonde que sur nos propres données. Toutefois, nous croyons sincèrement qu’il est essentiel de parler des différentes tendances observées si nous voulons sensibiliser la population canadienne à la sécurité routière. »


Depuis 27 ans, Allstate du Canada commandite avec fierté l’Opération ruban rouge de MADD Canada (Les mères contre l’alcool au volant), qui aura lieu cette année du 1er novembre 2014 au 5 janvier 2015, dans le but de rappeler aux automobilistes l’importance de ne pas conduire avec les facultés affaiblies. L’Opération ruban rouge met l’accent sur la période des Fêtes étant donné qu’il s’agit du moment de l’année où sont organisées le plus grand nombre d’activités à caractère social, ce qui fait augmenter le risque d’alcool au volant. « Allstate du Canada est d’avis que les blessures et les décès découlant de collisions causées par la conduite avec les facultés affaiblies sont entièrement évitables, ajoute M. Michel. C’est pourquoi l’entreprise soutient chaque année les activités de MADD Canada visant à promouvoir l’adoption de comportements sécuritaires sur la route. »


Résultats de l’Étude sur la conduite prudente 2014


Si l’on compare la fréquence des réclamations collision des 50 communautés étudiées, on constate que Medicine Hat, en Alberta, enregistre le meilleur taux de collisions au Canada (3,74 %) et qu’Ottawa, en Ontario, enregistre le taux le plus élevé (6,73 %).


La ville de Spruce Grove, en Alberta, enregistre la baisse la plus importante du taux de réclamations collision (-20 %). Elle est suivie d’Aurora en Ontario (-15 %), de Medicine Hat en Alberta (-14 %) et de Saint John au Nouveau-Brunswick (-13 %). Les trois communautés où la fréquence des réclamations collision a le plus augmenté sont Dartmouth en Nouvelle-Écosse (29 %), Halifax en Nouvelle-Écosse (27 %) et Brantford en Ontario (23 %). Notons qu’il est possible que des conditions hivernales plus rigoureuses qu’à l’habitude en Nouvelle-Écosse l’an dernier aient causé davantage de collisions dans cette province.


À l’échelle nationale, la fréquence des réclamations collision en Alberta est la plus élevée (5,66 %). Elle est suivie de celle de l’Ontario (5,37 %), de la Nouvelle-Écosse (5,25 %) et du Nouveau-Brunswick (5 %). La Nouvelle-Écosse est la province où la fréquence des réclamations collisions a le plus augmenté (19,6 %), suivie de l’Ontario (3,3 %).


Résultats régionaux


ALBERTA

  • Voici les sept villes albertaines comprises dans l’étude, selon l’ordre croissant du taux de collisions, ainsi que la position de chacune dans le classement général : Medicine Hat (3,74 %; 1re position), Spruce Grove (3,75 %; 3e position), Lethbridge (4,49 %; 6e position), St. Albert (5,01 %; 15e position), Sherwood Park (5,04 %; 17e position), Edmonton (6,16 %; 43e position) et Calgary (6,27 %; 45e position).

ONTARIO

  • Quatre des dix communautés qui sont comprises dans l’étude et qui ont enregistré le taux de collisions le plus faible se situent en Ontario : Sarnia (4 %; 2e position), Peterborough (4,07 %; 4e position), St. Catharines (4,37 %; 5e position) et Kitchener (4,57 %; 7e position).
  • Sept des dix communautés qui sont comprises dans l’étude et qui ont enregistré le taux de collisions le plus élevé se situent en Ontario : Markham (6,12 %; 41e position), Pickering (6,13 %; 42e position), Toronto (6,22 %; 44e position), Maple (6,42 %; 46e position), Richmond Hill (6,57 %; 47e position), Milton (6,61 %; 48e position) et Ottawa (6,73 %; 50e position). 

Nouvelle-Écosse

  • Parmi les villes de la Nouvelle-Écosse comprises dans l’étude, Dartmouth est celle ayant enregistré le taux de collisions le plus faible (4,99 %; 12e position au classement général). Elle est suivie de Lower Sackville (5,11 %; 22e position) et Bedford (5,50 %; 30e position). Halifax est la seule communauté de la Nouvelle-Écosse qui se situe dans les 10 villes ayant enregistré les taux de collisions les plus élevés du classement.

Nouveau-Brunswick

  • Quatre villes du Nouveau-Brunswick ont été comprises dans l’étude. Parmi elles, Riverview est celle ayant enregistré le taux de collisions le plus faible (5 %; 14e position au classement général). Elle est suivie de Saint John (5,08 %; 21e position), Fredericton (5,51 %; 31e position) et Moncton (5,61 %; 33e position).


Pour obtenir les résultats détaillés de l’étude par ville et par région, cliquez ici.


Remarque
: Allstate du Canada a également publié une étude portant sur la fréquence des réclamations collision de ses clients au Québec. Pour en savoir plus, cliquez ici.


Méthodologie utilisée dans l’étude
Allstate du Canada a réalisé une analyse approfondie des données sur les réclamations et sur la fréquence des collisions des clients de l’entreprise afin d’établir le classement des villes en fonction de la prudence au volant des gens qui y vivent. Les données étudiées couvrent une période de 24 mois, soit du 1er juillet 2012 au 30 juin 2014, et elles ont été comparées à celles de la période du 1er juillet 2010 au 30 juin 2012.


Pour que les résultats donnent une image réaliste de la situation sur la route, seules les villes où Allstate assurait un minimum de 1 500 voitures durant la période de 24 mois de l’étude ont été prises en compte. La toute première Étude sur la conduite prudente d’Allstate a été réalisée en 2007 et portait alors uniquement sur les données de l’Ontario. Depuis, l’entreprise en a élargi la portée de manière à inclure des communautés de l’Alberta, du Québec, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Cette année, 60 villes situées dans les provinces où Allstate du Canada offre de l’assurance ont été incluses.


Les réclamations pour des accidents qui ne sont pas une collision ou un renversement (effraction ou vandalisme, par exemple) n’ont pas été comptabilisées. L’étude a porté sur des périodes de deux ans de manière à constituer un échantillon suffisamment vaste pour que l’analyse soit significative. Le classement tient compte de la fréquence des collisions et non de leur gravité. Les données sur les collisions ont été associées à l’adresse d’immatriculation du véhicule. L’étude n’examine aucun renseignement personnel sur les clients d’Allstate.


À propos d’Allstate du Canada, compagnie d’assurance
Allstate du Canada, compagnie d’assurance, est un chef de file parmi les producteurs et les distributeurs de produits d’assurance auto et habitation. Le réseau en bonnes mainsMD permet aux consommateurs de joindre Allstate par l’intermédiaire d’une de ses 85 agences présentes dans les communautés, de son site Internet à l’adresse www.allstate.ca ou de son Centre du service à la clientèle au 1-800-allstate. Allstate du Canada est une entreprise socialement responsable qui soutient de nombreux organismes sans but lucratif, notamment MADD Canada (Les mères contre l’alcool au volant), Échec au crime, Accident Awareness, Centraide et Jeunes entreprises. Pour en savoir plus sur Allstate du Canada, visitez le www.allstate.ca.


-30-


Pour obtenir davantage de renseignements ou pour planifier une entrevue avec un porte-parole d’Allstate du Canada, communiquez avec :


Véronique Bellé
Thornley Fallis Communications
Téléphone : 613- 231-3355, poste 245
Courriel : belle@thornleyfallis.ca

Aucun résultat