Sept conseils pour protéger votre véhicule du vol

Sept conseils pour protéger votre véhicule du vol

Sept conseils pour protéger votre véhicule du vol

Des moyens élémentaires d’empêcher les voleurs de filer avec votre voiture

Karen Benner

Le vol d’automobiles devient une source grandissante de préoccupation au pays et fait régulièrement la manchette dans les médias, de la Colombie-Britannique à la Nouvelle-Écosse (articles en anglais seulement). En plus des inconvénients pour le propriétaire, le vol entraîne des coûts importants. En effet, d’après le Bureau d’assurance du Canada, le vol d’automobiles coûte aux Canadiens près d’un milliard de dollars chaque année. Cette somme comprend le coût des réparations ou du remplacement des véhicules, les frais liés aux services policiers et les frais de justice, sans compter les millions qui s’ajoutent pour les services correctionnels qui seront utilisés à la suite des condamnations au criminel.

Au cours de mes années à Allstate du Canada, je me suis entretenue avec plusieurs personnes qui traitent les réclamations pour vol d’automobiles. Toutes s’entendent pour dire que même si on ne peut pas toujours empêcher un voleur résolu de perpétrer son crime, il existe des moyens de rendre un véhicule moins intéressant pour les criminels et plus difficile à voler. Voici quelques-uns des meilleurs conseils que ces personnes m’ont donnés :

1) Verrouillez vos portières. La plupart des vols ont lieu parce que la situation s’y prête bien. Il suffit pourtant de prendre de simples précautions comme verrouiller les portières et remonter les vitres pour atténuer la tentation. Ne leur facilitons pas la tâche, après tout!

2) Ne leur donnez pas vos clés. Ne laissez jamais vos clés dans votre véhicule, même si vous quittez celui-ci pour une minute ou si les portières sont verrouillées. Évitez de laisser vos clés au préposé d’un stationnement ou à toute autre personne que vous ne connaissez pas. Le porte-clés avec télécommande est bien commode, mais si vous laissez une clé dans la voiture, vous donnez une longueur d’avance aux voleurs. Évitez aussi d’inscrire votre nom et votre adresse sur votre porte-clés. Un bon samaritain vous le ramènerait sûrement, mais une personne moins bien intentionnée saurait où aller pour voler votre voiture. Il est aussi devenu courant pour les voleurs de pénétrer dans les maisons par effraction pour voler les clés de voiture. Quand vous êtes à la maison, ne laissez jamais vos clés à la vue.

3) Stationnez dans un endroit sûr. Si vous en avez la possibilité, mettez votre voiture dans le garage. Il est plus facile de voler une voiture stationnée en bordure de la rue. Et comme vous ne voulez pas faciliter la vie des voleurs, fermez et verrouillez la porte du garage, et n’oubliez pas de verrouiller les portes de votre maison non plus. Si vous n’avez pas de garage, envisagez d’en louer un. Si vous devez stationner à l’extérieur, faites-le dans un endroit bien éclairé et passant. Choisissez de préférence un parc de stationnement où il y a un gardien. Garez votre véhicule devant un obstacle comme un mur ou une bordure. Dirigez les roues vers la bordure, puis bloquez le volant. Si vous avez deux véhicules dans votre entrée, stationnez le plus cher au fond de votre entrée et placez le moins cher devant lui.

4) Ne laissez pas vos biens à la vue. Rendez votre véhicule le moins intéressant possible pour un voleur. Si ce dernier voit un iPod, un GPS portatif ou une paire de verres fumés de designer sur le siège du passager, il trouvera sûrement le véhicule attirant. N’attendez pas d’être arrivé à destination pour mettre vos biens dans le coffre de la voiture. Si vous quittez la voiture après avoir placé des articles chers dans le coffre, vous venez peut-être d’attirer l’attention de certains observateurs.

5) Faites graver le numéro d’identification du véhicule sur toutes les vitres. Si le NIV est gravé par un professionnel sur chaque vitre ou sur des pièces principales de votre véhicule, vous rendez celui-ci facile à retracer et à récupérer. Résultat : votre véhicule est devenu par le fait même moins intéressant pour les voleurs.

6) Envisagez de faire installer un système d’alarme ou de sécurité. Si les moyens qui précèdent ne vous semblent pas suffisants, un système d’alarme pourrait répondre à vos besoins. Voici des exemples :

  • un dispositif avertisseur (alarme, dispositif de blocage des roues ou de dégonflage de pneu, autocollants sur les vitres, etc.);
  • un dispositif d’immobilisation du véhicule (antidémarreur ou dispositif dissimulé qui coupe l’alimentation en électricité ou en essence).

7) Pensez à munir votre véhicule d’un système de repérage. Ces dispositifs n’empêcheront peut-être pas le vol du véhicule, mais ils aideront à le localiser et à le récupérer. Ils émettent un signal permettant à la police ou à un service de surveillance de suivre le véhicule à la trace. Il existe aussi des GPS avec système de repérage : le conducteur installe un petit dispositif (parfois une simple étiquette) dans le véhicule, ce qui lui permet de localiser celui-ci en quelques secondes et de suivre son déplacement. Cette technologie facilite le repérage du véhicule dans un grand stationnement, mais elle ne doit pas servir à faire vous-même le suivi de votre véhicule volé. En cas de vol, transmettez toujours l’information que vous avez recueillie à la police.

Il n’est pas toujours possible d’empêcher le vol, mais en prenant certaines précautions, vous rendrez la tâche des voleurs plus difficile.